Seven Summits

L'aventure ultime !

Les sept Sommets - L'aventure ultime

Les  “Seven Summits” ou Sept Sommets sont les plus hauts sommets des sept continents.

Un objectif ambitieux, pour de nombreux alpinistes, l’ascension de ces montagnes est l’aboutissement du rêve d’une vie.

C’est un exploit extraordinaire qui nécessite forme physique, engagement, détermination, résilience et courage.

Il donne aussi le droit de rejoindre le club très fermé des «Seven Summiters».

Il est devancé en réputation uniquement par : le Grand Chelem des Explorateurs (on y rajoute les 2 pôles) et bien entendu les quatorze 8’000m.

Si les géographes ne s’accordent pas sur le classement, c’est parce que certains considère comme continent, les grandes masses continentales émergées, d’autres les masses terrestres liées aux plaques tectoniques. Nous avons donc rajouté le sommet Australien pour bonne mesure !
L’autre désaccord vient de la définition de l’Europe. Certains jugent qu’elle commence au Caucase donc l’Elbrus remporte la palme, d’autres que le Mont Blanc est le sommet de l’Europe. Dans le doute, faites les tous pour faire taire les sceptiques !

Nous les avons énumérés dans l’ordre logique de progression alpine :

Afrique – Kilimandjaro


(5’895m ↑ 19’340 ft)

Europe – Mt Elbrus


(5’642m ↑ 18’510 ft)

Amérique du Sud – Aconcagua


(6’962m ↑ 22’841 ft)

Australasie – Pyramide Carstensz


(4’884m ↑ 16’023 ft)

Antarctique – Mt Vinson


(4’892m ↑ 16’050 ft)

Amérique du Nord – Denali


(6’194m ↑ 20’320 ft)

Asie – Everest


(8’848m ↑ 29’035 ft)

Australie – Mt Kosciuszko


(2’228m ↑ 7’310 ft)

Difficulté Technique

1 - Facile
Rando alpine
2 - Peu Difficile
Rando mixte & camponnage
3 - Difficile
Alpinisme mixte pente raide, sur corde fixe
4 - Très Difficile
Alpinisme mixte chargé, en pente raide et sur la durée - multi-jours
5 - Très Engagé
Alpinisme avec progression technique multi-semaines - avec un summit day de + 24 h

Difficulté Physique

1 - Facile
Rando 8 à 10h
2 - Peu Difficile
Rando mixte de 12 à 14h
3 - Difficile
Alpinisme, cramponnage et encordement multi-jour
4 - Très Difficile
Grande endurance, alpinisme technique en altitude, summit day de 24h
5 - Très Engagé
Grande technique et concentration malgré l'accumulation de fatigue et un sac chargé
Randonneur Patagonie

Dans quel ordre gravir les Seven Summits?

Le gros avantage des Sept Sommets est qu’il y a une progression naturelle qui conviendra à l’aventurier débutant, autant qu’au grimpeur aguerri. Cela signifie que bien que monumental, cet objectif peut être atteint par n’importe qui.

Il existe plusieurs façons d’aborder les Sept Sommets et le parcours que vous emprunterez dépendra de votre situation particulière (contraintes de temps, financières, l’équilibre famille/vie/travail).

Chaque individu est différent et il y a autant de manières d’aborder les ascensions.

La plupart des grimpeurs ont tendance à s’attaquer à cet objectif en partant du plus facile au plus difficile, de l’altitude la plus basse à la plus élevée, ou en  regroupant les expéditions par région.

Les néophytes pourront débuter avec les expéditions plus courtes et bien désservies comme l’Elbrus et progresser vers des ascensions plus engagées. 

Ces voyages vous donneront confiance tant sur votre équipement et logistique personnelle que sur votre façon d’aborder les ascensions plus engagées et plus longues à des altitudes plus élevées. Le tribut financier et temporel de ces petites expéditions est également moins lourd que celui de l’Everest ou du Vinson qui représenteront à eux seuls les 2/3 du coût total des Seven Summits.

Les grimpeurs les plus expérimentés pourront grouper leurs ascensions  en capitalisant sur les saisons des deux hémisphères tout en utilisant les ascensions précédentes comme entraînement et acclimatation pour les suivantes. Ils pourront par exemple aller directement de l’Everest au Denali dont les saisons se succèdent.

 

Nous vous proposons la progression suivante : 

1. Kilimandjaro

La plus belle façon de faire ses premiers pas sur un haut sommet et y tester sa capacité à gérer l’altitude et l’endurance.

 

 

Le Plus du sybarite…

Nous recommandons un safari de quelques jours en guise de récompense !

Le choix est vaste mais ne loupez pas le parc Ndutu / Serengeti appelé Masai Mara au Kenya voisin. Vous y verrez les “Big Five” : lions, buffles, léopards, rhinocéros et éléphants.

Nouvelle corne de discorde, certains aiment à y ajouter les hyènes!

kilimandjaro camp 4 randonnée

2. Elbrus

En ski de randonnée ou à pied, vous y testerez votre technique de cramponnage et de sécurité sur pentes enneigées ou glacées.

 

Le Plus du sybarite…

Vous passerez inévitablement par Moscou (parfois St Petersbourg) avec parfois une escale de 8 à 12 heures voire plus.

A Moscou, prenez le train express de l’aéroport jusqu’au centre pour visiter la Place Rouge et le mausolée, le Kremlin et St Basile, le musée de l’espace ou le majestueux musée à la seconde guerre Mondiale avec la perspective, toute aussi héroïque, des autres combattants de la guerre.

St Petersbourg: la ville est magnifique architecturalement. Son musée de l’Ermitage situé dans le palais d’hiver des Tsars et ses immenses trésors et collections.
Le palais Pouchkine en banlieue sud recèle la magnifique chambre d’ambre offerte à Pierre le Grand.

3. Aconcagua

On bascule dans l’hémisphère sud, pour la première expédition longue ou l’on tutoiera les jetstreams. Premiers portages et acclimation dans les camps d’altitude.

 

 

Le Plus du sybarite…

En Argentine, comment ne pas profiter de quelques jours à Buenos Aires et ses quartiers de San Telmo, La Boca ou Palermo patrie du Tango.

Votre deuxième ville étape sera Mendoza ou vous savourerez les grands crus d’une des plus belles régions viticoles du monde avec ses Malbecs, Cabernets sauvignons rouges et Chardonnays!

Aconcagua camp canada
Carstensz

4. Pyramide de Carstensz

Vous y testerez votre technique d’alpinisme sur rocher, avec des passages aériens et techniques, notamment en tyrolienne.

Les instabilités politiques ont hélas amputé ce voyage d’une extraordinaire aventure : la traversée de la jungle de Papouasie avant l’ascension.

Le succès des seven summits augmentant, l’hélicoptère est devenu le moyen de transport privilégié.

 

Le Plus du sybarite…

On ne présente plus Bali, l’île paradisiaque et accueillante, d’où vous partirez et reviendrez peut-être pour l’ascension de la pyramide de Carstensz.

5. Massif de Vinson

L’expérience inoubliable du soleil de minuit en Antarctique, le 7e continent vaste et désert.

 

Le Plus du sybarite…

Vous n’y êtes jamais venu, il y a des chances vous n’y retourniez plus!

Savourez ce voyage à étapes dont la durée dépendra des caprices de la météo Antarctique.

A Punta Arenas, la terre de feu et Ushuaia. Visite de la réserve de pingouins à quelques kilomètres de la terre de feu. Ensuite Union glacier, petit village de tentes en forme de conches et votre base d’attente sur le continent, avant le dernier vol pour le camp de base du Vinson.

6. Denali

Grande course polaire d’altitude de 3 semaines en autonomie complète et sous le soleil de minuit. Portages, caches, monter et démonter les camps et creuser vos abris seront votre quotidien.

Les sacs et traineaux lourds, s’allégeant progressivement au fur et à mesure que vos provisions diminuent… et que l’altitude augmente.

 

Le Plus du sybarite…

Vous êtes en Alaska dans le grand nord ou vous avez l’embarras du choix en terme d’immenses parcs nationaux. Le Kenai avec ses fjords et son “whale watching”, les ours du Katmai ou le plus grand de tous : Denali avec ses 2.5 millions d’hectares et votre destination pour ces prochaines trois semaines.

Vous êtes prêts pour l’ascension du toît du monde ! 

 

Le Plus du sybarite…

Cette Expédition de deux mois sera à la hauteur de vos espérances.

La randonnée d’acclimation côté Népalais au départ de Lukla avec ses temples, ses sommets mythiques tels l’Ama Dablam, le Makalu. Contrairement au coté chinois, l’Everest et le Lhotse joueront à cache cache tout au long de l’ascension, y compris au camp de base.

 

Les ascensions coté chinois ont été rares ces dernières années en raison du nettoyage de la montagne et la mise en place contraintes de sécurité limitant le nombre d’alpinistes.

S’en est suivi la fermeture pur et simple en raison du COVID-19.

La visite de Lhassa sera un des points forts.

Elbruz

8. Kosciuszko

Seul ou en famille, la cerise sur le pièce-monté de votre exploit.

Ce sommet de 2200m se fait en baskets, et sac à dos léger, en 3-4 h aller / retour depuis le haut du télésiège.

Doubler le temps si vous partez directement de Thredbo ou de Charlotte Pass.

 

Le Plus du sybarite…

L’Australie est cette île continent ou il vous faudra passer 3-4 semaines pour découvrir la variété de ses côtes, sa faune, sa flore, sa géologie et l’hospitalité de ses habitants.

Combien cela coute-t-il ?

Le coût dépendra de votre stratégie, votre expérience et de votre style d’ascension.

Le plus rentable est de vous joindre à nos partenaires d’expéditions qui programment des départs toute l’année et louer votre équipement chez nous.  C’est ce qui vous donnera aussi les plus sérieuses options de succès.

 

Pour les Seven Summits, vous devrez prévoir un budget d’au moins € 130 000, hors équipement, voyages, assurances, etc. .

Les 2/3 de ce budget seront consommés pour les seuls Everest et Vinson.

 

L’équipement des Seven Summits joue un role vital.

WONDARE s’est spécialisé depuis plus de 10 ans dans la location d’équipements pour effectuer le grand Chelem des Explorateurs.

Nous  sélectionnons autant que possible deux marques dans chaque catégorie.

 

Assurez-vous donc de tirer parti des économies et de la modularité qu’offrent la location pour choisir les équipements et vêtements qui vous seront les plus adaptés ou indispensables tout au long de votre odyssée.

Besoin d'un service ?

Incontournables premiers pas d’un haut sommet pour tester l’altitude et votre endurance, dans un pays si hospitalier.