Pourquoi le voyage extrême devient-il la nouvelle tendance voyage ?

WONDARE a voulu  s’interroger, à la suite de cet article, sur  les tendances observées au cours des dix dernières années.

 

Comme l’explique justement l’article, le besoin d’isolement ne date pas d’hier. Nous constatons seulement que, d’année en année, cette envie de partir et de renouer des liens plus étroits chez les individus est de plus en plus forte. Pourquoi ?

 

De nos jours, nous sommes presque intrinsèquement liés à la “civilisation”. Ce que nous appelons “civilisation”, c’est l’obligation de travailler, d’accroître notre pouvoir d’achat, et notre lien avec l’univers numérique. Le besoin de se couper du monde et d’accomplir quelque chose, que ce soit un accomplissement “publique” ou un accomplissement personnel, renaît de plus en plus.

 

Nous constatons également que pour certains, cette mise à l’écart du monde aide au développement de soi et signifie une quête de sa force intérieure. Nous qui sommes chaque jour dans le confort, sommes-nous en mesure de nous dépasser pour survivre lors d’une telle aventure ?

 

Gianni haver et Denis Hauw, tous deux professeurs d’universités, qui ont observé ce phénomène concluent que la hausse de popularité du voyage extrême provient des émissions d’aventure comme Koh Lanta, ou encore les aventuriers bloggeurs sur Instagram, partageant leurs aventures sur les réseaux sociaux. Ces influenceurs attisent donc les rêves et les envies de leurs abonnés.

 

WONDARE a aussi constaté une évolution dans le domaine de l’extrême. Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes partent à la conquête de pays lointains, sans pour autant rechercher l’exploit sportif. Des pays comme l’Australie, les road trip en Amérique ou encore dans les pays asiatiques sont très en vogue. Pour la tranche d’âge au-dessus, c’est plutôt le défi sportif qui est convoité. Certains se lancent à la conquête des sommets alpins, d’autres recherchent l’adrénaline des sommets himalayens ou du Grand Nord, afin d’accomplir quelque chose qui les fera “revivre”. Les entreprises n’échappent pas à cette  tendance. De plus en plus de sociétés organisent des séminaires de cohésion entre collaborateurs dans des milieux ou environnements extrêmes, afin d’éveiller cette solidarité dans le travail.

 

Nietzsche ne dit-il pas que

Une heure d’ascension dans les montagnes fait d’un gredin et d’un saint deux créature à peu près semblables.

La fatigue est le plus court chemin vers l’égalité, vers la fraternité.

Et durant le sommeil s’ajoute la liberté” ?


Pour en Savoir plus ?

Chat sur www.wondare.fr ou Email à info@wondare.com

WONDARE is the European leader in rental and sale of expedition and high-altitude equipment to individuals. It is the exclusive equipment provider to several global adventure travel agents.

We are leaders in services, technical advice and logistics to the filming and professional events industries in extreme environments.
www.wondare.fr

Cela peut aussi vous intéresser